Rejoignez la flibuste et sillonnez les océans d'Azeroth à bord du Ronae !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier chant des morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edreck Badgut

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 06/12/2010
Localisation : Le Ronae

MessageSujet: Le dernier chant des morts   Jeu 17 Fév - 22:09

L'elfe qui faisait face à Edvun était petite, fine... ça donnait presque faim. Malheureusement, le Capitaine n'était pas au menu; elle parlait de sa façon mécanique habituelle, et Edvun écoutait à moitié, hochant la tête, ou en claquant des dents quand elle s'arrêtait pour respirer. Il pensait à autre chose. Il réfléchissait à un plan infaillible pour voler un cristal d'une valeur énorme au nez et à la barbe de l'Académie à Durotar. Plusieurs plans avaient déjà été envoyé à la poubelle, mais il était certain que ce dernier fonctionnerait. Edvun, je ne veux pas commencer des hostilités contre l'Académie alors qu'ils nous ont indiqué que l'un des nôtres étaient emprisonné. Le Conseil en a voté à l'unanimité. Le réprouvé sortit de sa rêverie, et regarda le Capitaine. Il hocha de la tête.

L'épave se faisait calme en cette nuit. Dans les ombres, un elfe et un réprouvé étaient assis à discuter. On pouvait entendre un régulier claquement des dents. Toujours avec vos secrets... Lenah regardait le réprouvé assis contre un tonneau. Ce dernier voulait lui dire... il savait qu'il faisait une erreur en lui disant, mais il le voulait. Expliquant la situation, il prit une décision en même temps. Il alla contre tout ordre donné par le Capitaine avec pour sujet le cristal de l'Académie. Pourquoi expliqua t-il à Lenah ce qu'il comptait faire ? Peut-être voulait-il qu'on l'arrête... Peut-être qu'il était simplement devenu fou, ou qu'il n'avait pas conscience de ses actes.

Dans la cale, plus tard ce soir la, un tabard du Ronae a été retrouvé, jeté dans un coin, parmi les affaires à Edvun.

***

Long-Guet n'était pas le genre d'endroit que voulait fréquenter un vivant. La neige... les gobelins... même un mort-vivant commençait à grincer si il y restait trop longtemps. A l'intérieur de l'auberge, un gobelin qui nettoyait une table ronde en métal, tout en chantonnant à voix basse. Un vent glacial s'engouffra dans la salle, et un elfe rentra dans l'auberge, cherchant des yeux quelque chose.

"Bonsoir, Cap'taine."

Des ombres apparut un réprouvé, encapuchonné, une armure qui était parfaite pour être discret. Leylee lui proposa, directement, de revenir avec elle au bateau: Un offre que personne d'autre aurait refusé. Pourtant, ce réprouvé était assez fou pour ne pas accepter. Il savait pourquoi elle était la; après tout, il l'avait suivi de Tranche-Colline, en sachant qu'elle préviendrait l'Académie. Quel raison avait-il de rester ? D'attendre l'inévitable ? Pourquoi était-il devant Leylee, alors qu'il aurait pu courir ?

La loyauté était ce qui le retenait... enfin, il croyait. Un principe qu'il avait trouvé en restant avec l'équipage du Ronae pendant si longtemps... Il avait jamais trouvé un groupe aussi loyal, déterminé, de personnes de sa vie, et de sa non-vie. Ils lui avaient sauvé la nuque à deux occasions, et il était pas près de mourir encore... ou peut-être si. Peut-être qu'il cherchait toujours un nouveau moyen d'en finir avec ce tourment. La petite elfe parlait encore. Edvun répondait, d'un air absent.

Un choix... un ultimatum... Qu'allait-il faire, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edreck Badgut

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 06/12/2010
Localisation : Le Ronae

MessageSujet: Re: Le dernier chant des morts   Ven 18 Fév - 8:16

Alors qu'Edvun quittait le navire pour la dernière fois, il se demandait ce qu'il allait en devenir. Leylee n'avait pas tort, qui viendrait lui sauver le derrière moisi maintenant ? Non. Il était seul à présent, et c'est ce qui comptait. La véritable liberté a un prix, et Edvun été prêt à tout pour le payer. Il vérifia ce qu'il lui restait d'équipement, installé au dos de sa wyverne, et y grimpa. Il jeta un dernier regard à l'épave, qu'on aurait pu croire presque était de la tristesse. Il claqua des dents, et la wyverne décolla, laissant derrière lui une fine trace dans la sable, qui se masqua rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le dernier chant des morts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2010-11: [LIGUE] Le Monument aux Morts
» Le dernier wad auquel vous avez joué
» Les motivations du grrrrrand méchant.
» Rumeurs : morts inexpliquées dans les royaumes humains.
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE RONAE :: Carnets de bord-
Sauter vers: