Rejoignez la flibuste et sillonnez les océans d'Azeroth à bord du Ronae !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premières pluies ... (A faire vivre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theira

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 24

MessageSujet: Premières pluies ... (A faire vivre)   Jeu 27 Oct - 11:37

(Je me doute bien que tout le monde n'est pas adepte du jeu de rôle par forum, mais dans le cas présent je pense qu'il est plus intéressant de l'exposer ici ... En espérant que j'ai soit des réponses ici soit IG si vraiment le sujet n'accroche personnes ! :p)

    Au petit matin. Dans la cale, la chamane tassait la pâte dans le pot, ses doigts verts et gras luisants légèrement à la lueur de la bougie. Il était nécessaire de s'occuper des onguents en prévision des combats et autres pillages à venir. Elle sourit dans ses réflexions. Des combats et encore des combats, depuis son départ de Draenor rien n'avait changé. La lutte était un état nécessaire et la complaisance un luxe dont elle ne pouvait bénéficier, surtout au sein de la Horde.
    Draggam referma les pots, les uns après les autres. Une fois ceci fait, la chamane se décida à méditer.

    Alors que son esprit s'ouvrait aux ancêtres de son peuple et autres murmurants, l'odeur des plantes séchées où broyées l'agacèrent au plus haut point sans qu'elle ne sache en dire pourquoi. Tant pis, il fallait faire avec. Dans son immobilisme physique, elle suivit le lien que la reliait à Thorek'tar, l'ancien champion des Noirsangs, comme elle le faisait tous les jours. Draggam sentit le cœur de l'orc battre et commander, occupé à gérer ses hommes contre les élémentaires loin loin dans les Royaumes de l'Est. Il allait bien. C'était le principal. Rassurée, la chamane se détacha du lien, vagabondant dans le vide et se laissant porter par les flots du monde.

    Depuis quelques jours, l'océan qu'elle rejoignait régulièrement dans ses méditations s'agitait et semblait couver une tempête, quelque chose qui n'arrivait jamais. Cela l'inquiétait et elle n'avait pas hésité à en toucher quelques mots à son vieil ami Borosh. D'autant que le dernier soulèvement de son élément datait de la déchirure d'Azeroth par Aile-de-Mort. Draggam soupira, fatiguée, ses mains incantant des caresses spirituelles aux flots pour contenir l'agitation. Puis elle tomba.

    La chamane s'écria, surprise du vide sous ses pieds qui la fît s’enfoncer dans les profondeurs de l'océan. Ce n'était pas normal. Même nager s'avérait impossible... On la forçait. Les esprits et les ancêtres devaient vouloir lui indiquer quelque chose, comment expliquer cette soudaine intrusion autrement ?

    Les coraux et rochers ornaient le fond, avec sa faune marine colorée et ses scintillements témoins des mouvements des bancs de poissons. Le tout relativement flou sur les détails, incertain. Au loin, Draggam repéra une silhouette, elle voyait les contours difficilement mais les oreilles longues typées du peuple Sin'dorei la marqua. Il y avait aussi cette chevelure étrange, tressée à la manière des trolls... Déstabilisant. Puis une poussée hystérique la fît se rapprocher encore plus du fond marin. Draggam sentit l'air lui échapper avec une douleur atroce. Une main. Une bague. Une étrange bague. La pierre précieuse dans le sable. La main la prend ? Oui. Enfin. Nous avons la pierre. La chamane hurla, brisant le lien autant que possible, brisant sa méditation.

    Draggam tomba dans un bruit fracassant de mailles et de totems s’entre-choquants, retrouvant sous elle le bois du pont du navire. Son regard s'ouvrit sur le sol, tremblant et hésitant, encore frileux. Tentant de se reprendre, la chamane sentit quelque chose d'humide tomber sur son front. La pluie commençait à tomber. Et elle n'était plus dans la cale.


Dernière édition par Theira le Jeu 27 Oct - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenah

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 36
Localisation : Azshara

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Jeu 27 Oct - 15:24

Lenah se redressa en s'étirant longuement, étouffant un bâillement. Debout sur le mat, le regard perdu dans l'horizon, elle veillait déjà depuis quelques heures. Bientôt la relève, bientôt un sommeil bien mérité. Elle sourit, laissant son esprit divagué un peu.
Son regard est attiré par la chamane qui apparait sur le pont. Elle lui fait signe mais Draggam ne l'a pas vu. Elle l'a suit du regard machinalement et la voit chuter brutalement. Lenah, sans réfléchir, attrape un cordage et, quittant son poste, la rejoint.


Draggam ? Tu t'es pas fait mal au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theira

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Jeu 27 Oct - 15:30

    La chamane fixe d'abord le vide apparent, puis accroche autant que possible son regard sur Lenah.
    Elle se relève, encore un peu fébrile, se tenant la tête un moment avant de soupirer, ayant repris son souffle depuis.

    "Ca... Ca pourrait aller... Lenah. Lenah. Les ancêtres me font voir des choses... Mais c'est la première fois que c'est de cette manière... J'ai vu une Sin'dorei dans l'océan, une Sin'dorei étrange. Je me demande ce qu'ils veulent m'expliquer... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliaris

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Jeu 27 Oct - 17:07

Le chasseur était sur son gyrocoptère, penché en avant, la capuche rabattue en arrière par le vent froid, la température baissant alors qu'ils s'approchaient du Berceau de l'Hiver. Concentré, il se rappelait des paroles des l'orque, cette elfe inconnue... Pour lui, elle n'était pas si inconnue que ça. Pas du tout même. C'était une hypothèse farfelue - comme la majorité de ses théories - mais qui lui semblait se réelle. Il grogna, observant les étendues d'eau filant sous son appareil.

Si c'était elle, ca ne pouvait être qu'elle, on la retrouverait. En même temps que la pierre. Au fond de la mer ? Pourquoi pas. Neptulon à bien un royaume sous marin propre a lui alors ... Tant de mois ? Et pourtant... Il fallait en parler aux autres, et vite. Faire tourner l'information. Et monter une opération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noriana



Messages : 34
Date d'inscription : 30/12/2010
Age : 43

MessageSujet: ailleurs...   Jeu 27 Oct - 18:06

Ailleurs....

Un jour de plus qui se termine...
Elle jette la gemme sur le tas, après une brève inspection de celle-ci...

"Non, pas la bonne..."
Elle rejette l'une de ses nattes mouillées en arrière, et entreprend de vider un poisson avant de le griller, laissant ce faisant le soleil sécher sa peau -que ses congénères auraient sûrement trouvée un peu trop halée et un peu trop négligée-
Après une brève prière chantonnée dans une langue trop rude pour être celle des sin'dorei, elle coupe une part de son repas pour le jeter à la mer.
Elle s'assied devant le spectacle du Soleil couchant sur l'horizon, mangeant l'air absent.

"Il faut que je trouve la gemme..."
La seule certitude qu'elle croit, qu'elle sait avoir.
"Et quand je l'aurai trouvé..."
"..."
"... on verra."
Elle s’étire et s'allonge sur le sable chaud, avant de plonger dans des rêves flous peuplés d'inconnus familiers, de tempêtes et de navires en perdition, d'un plongeon sans fin pour retrouver une gemme plus précieuse que sa vie...

*******

La caresse fraiche et maintenant plus que familière de la mer, un banc de poissons multicolores offrant un joli spectacle à ses yeux, l'air commençant à se raréfier dans ses poumons la ramenant à la raison première de son plongeon... Elle donne une impulsion et s'enfonce un peu plus. Elle a vu quelque chose briller, une fois encore, dans le fond sous marin... Cette fois peut-être. Elle tend sa main et attrape l'objet de sa convoitise. Au moment où elle la saisit, une certitude qui lui vaut de manquer de boire la tasse :
"C'est ELLE"
Elle remonte rapidement, les poumons brulants, réprimant son envie de hurler de joie avant d'être sortie de l'eau...

...

"Et maintenant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenah

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 36
Localisation : Azshara

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Jeu 27 Oct - 19:02

Après avoir finit son rapport, Len' s'installe sur le ponton, assise en tailleur, les yeux fixés sur la mer. Son esprit est maintenant entièrement tourné vers Noriana, ses pensées se bousculant en questions restant désespérément sans réponse.

"Eliaris aurait raison ? Noriana, en vie, quelque part ? Si elle a vraiment retrouvé la pierre, dans l'éventualité qu'elle l'avait perdu, ça sera plus facile de la retrouver non ?"

Len' soupire, son regard brillant trahissant l'espoir qui bat plus fortement en elle. Elle sort une oreille de son sac et la laisse tomber dans la mer, telle une offrande qu'elle offre au Loa de la Mer.

Tiens bon Noriana, tu seras bientôt de retour parmi nous... *murmure-t-elle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theira

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Ven 28 Oct - 10:06

    La chamane était restée à bord du Ronae hier soir, incapable de se déplacer plus loin faute d'avoir l'esprit tranquille. Elle se souvenait encore des apparitions d'Addaa avant que cette dernière ne soit ramenée dans le monde des vivants. Et intimement, elle se demandait si le rafiot n'attirait pas tous les esprits un peu perturbés parcourant Azeroth... Draggam soupira. D'autant qu'elle ne connaissait pas la Sin'dorei en question, Eliaris avait ajouté qu'il y avait peut-être un lien avec les Loas trolls. Sauf que ce n'était pas très franchement sa tasse de lait de Talbuk.

    " Les âmes ici sont perturbés, il faudrait que le Capitaine se méfie... On risquerait de tomber sur plus agressif à la prochaine pêche..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addaa

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Sam 29 Oct - 19:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noriana



Messages : 34
Date d'inscription : 30/12/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Mar 1 Nov - 11:45

HRP : Calendrier en jeu mis à jour : Jeudi, 20h30....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tzanga



Messages : 15
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Mer 2 Nov - 8:53

Les mouvements du navire bercent les premiers pas du troll hors de la chambre qu'il occupe depuis quelques jours maintenant.
Ses pas, peu assurés, le conduisent lentement vers le pont. L'air frais du matin lui fait plisser les yeux, alors que les odeurs, les sons assaillent ses sens.
Une main sur la rambarde, il contemple l'étendue calme qui s'étend devant lui.
Quelque part, de l'autre côté, se trouvent ses racines... qui se prolongent jusque sous ses pieds...
La côte n'est qu'à quelques encablures, mais il ne se sent pas la force de l'atteindre à la nage. La douleur persiste, bien installée dans chacun de ses mouvements.
Pourtant, il grimpe sur la rambarde, et s'accroupit, le regard fixé sur la surface des eaux claires.
Une ombre louvoie, s'enroule et se déroule au rythme de ses déplacements sous la coque du navire.
Le troll observe ses mouvements, un léger sourire aux lèvres.
Puis il se laisse tomber dans les eaux chaudes.

Renaissance...

Quelque part, son corps se souvient. Ses mouvements fluides lui permettent de se déplacer rapidement, avec une grande assurance, à quelques mètres de profondeur, avant de remonter respirer.
Depuis le pont, l'on pourrait s'inquiéter de voir la longue forme onduler en direction du troll, puis se méler à ses mouvements. Mais les deux êtres ne semblent pas se battre.
Lentement, ils s'éloignent en direction d'une plage proche. Et lorsque le troll commence à fatiguer, la forme ondulante parait le soutenir, l'aider à rester à la surface, et rester en contact avec l'élément essentiel à sa survie...

Tzanga s'allonge sur le sable, et l'énorme serpent qui l'accompagne se love autour de lui.
De longues minutes, ils restent sans bouger, l'un contemplant la mer, se second les yeux clos.
Puis le troll se relève, et commence à fouiller autour de lui. Des buissons proches, il ramène des branchages secs. Des eaux peu profondes, quelques coquillages, une étoile de mer et un oursin. Des rochers proches, une pierre plate, ainsi que deux autres cailloux de taille moyenne.

Pendant quelques minutes, il s'emploie à broyer coquillages, oursin et étoile de mer en chantant une mélopée douce et lente.
Ensuite, il allume un petit feu sur la grosse pierre plate, qu'il regarde se consummer rapidement, puis s'éteindre.
Il retire quelques cendres, et les mélange aux poussières colorées tirées des coquillages.
Puis il trace sur son corps différentes volutes, dessins aux significations obscures, avec les pâtes colorées qu'il vient de préparer.
Son chant s'est accéléré, et sa voix s'est faite plus forte.
Le serpent l'observe un instant, puis se dirige lentement vers la mer.
A son tour, le troll entre dans l'eau.


Eclair de lumière

Le fond marin, l'espace d'une fraction de seconde, a changé de forme, de luminosité, de texture... Les courants eux-mêmes sont différents.
Un fond sous marin, un paysage paisible de coraux et de rochers, avec son lot d'algues et de coquillages, un banc de poisson qui passe...

Puis le fond rocailleux de cette partie de la côte de Kalimdor reprend sa place... Le troll secoue la tête, un instant il se serait cru dans les profondeurs baignées de coreaux de son pays...


Nouvel éclair de lumière

Une fine silhouette aux oreilles pointues, aux cheveux tressés à la mode trolle, avec pour seuls vêtements de bain quelques colifichets qui suivent ses ondulations dans l'eau...

Le troll remonte à la surface, reprend sa respiration. Puis il plonge à nouveau...


Nouvel éclair de lumière

Le fond sous marin se fait plus précis, détaillé. Une main sertie d'un étrange anneau à l'un des doigts, saisit ce qui ressemble à une pierre précieuse ou semi-précieuse... Un sentiment d'euphorie...

La vision s'estompe...
La gorge du troll commence à lui bruler. Ses poumons réclament de l'air...
Il remonte rapidement vers la surface, sa bouche s'ouvre, et après avoir pris une grande lampée d'air frais, un cri s'échappe, brutal.


P'tite chef ? T'es ou ?

Le troll plonge à nouveau, et reste sous les flots jusqu'à ce que ses poumons le brulent à nouveau.
Rien...
Le fond reste rocailleux, les eaux claires...
De sa main, il arrache deux ou trois poignées de sable, qu'il éparpille devant lui, mais rien n'y fait.

Mamui Ata ne lui en dira pas plus, c'est à lui de chercher, désormais...

Frénétique, s'aidant de son nouvel allié, le troll se met à nager vers le navire... Il doit savoir s'il est le seul à avoir cet étrange pressentiment...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caiomhe

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   Jeu 3 Nov - 14:28

Au loin en Quel'thalas, bien loin des intrépides pirates du Ronae, une savante venait de se laisser tomber dans un confortable canapé appartenant au mobilier d'un laboratoire très satisfaisant financé par la Maison Portelune. Aislin Aicanaro n'avait pas l'habitude de se laisser aller, pourtant elle ne trouvait plus la force de travailler ce soir. Elle fixa d'un oeil quasi-vide l'un de ses nombreux tableaux noirs couvert d'équation de mécanique magique. Elle attrapa la première chose qui lui tomba sous la main, en l'occurrence un livre, et le jeta rageusement sur le tableau.

"Ma très chère maîtresse, vous lancez des ouvrages scientifiques maintenant ? C'est bien inhabituel", constata laconiquement Rien qui flottait quelques mètres plus loin avec l'éternel carnet que la scientifique l'obligeait à utiliser pour prendre des notes.
"Ce n'est pas grave, l'auteur est un idiot et sa thèse est aussi consensuelle que stupide", répliqua Aislin.

Le marcheur du Vide observa l'excentrique Elfe un instant, voilà quelques temps qu'elle se laissait vraiment aller. Elle avait des sautes d'humeur, réagissait avec violence et agressivité et, plus surprenant encore, ne parvenait plus à se concentrer. Rien savait comment tout cela avait commencé, c'était cette fichue nuit où elle avait rencontré les pirates qui trimballaient sa soeur. Depuis, elle n'était plus bonne à rien. Il devait agir ! Il observa son carnet, puis sa maîtresse affalée, avec un manque de grâce singulier, dans le canapé, une solution évidente lui vint à l'esprit:
"Et si vous me parliez de votre enfance..."

Il reçut un coussin à la 'figure' en guise de réponse.
"Vous avez toujours une manière remarquable de me montrer l'appréciation que vous avez de mon humour", ricana Rien. "Néanmoins, ma très chère maîtresse, vous savez que vous avez un problème à régler. Manifestement, vous ne parvenez plus à refouler proprement vos émotions."

"Je ne refoule rien, elle est morte. Croire autre chose est un espoir irrationnel... et trop douloureux. Je n'ai pas la force de recommencer encore une fois", souffla Aislin avec agacement.
"Pourtant, votre esprit est confus, et le simple fait que nous ayons cette conversation montre que ce n'est pas si évident", insista Rien.

Un silence plana pendant quelques instants, la Sin'dorei fixant le plafond sans un mot. Finalement, elle ferma les yeux, visiblement épuisée.
"Tu parles du fait que j'en suis réduite à me confier à un marcheur du vide ? Que pourrais-je faire d'autre ? Je n'ose pas en parler à Nwalca, elle détestait ses frères et soeurs, comment pourrait-elle comprendre ? Aerel est toujours au loin. Quant aux autres... ils croient tous que je m'en fiche."

"Mais vous ne vous en fichez pas, la question est donc: qu'allez-vous faire ?"
"Je ne sais pas", répondit Aislin en serrant les poings, "pourquoi parlons-nous de cela de toute façon ? Qu'est-ce que tu pourrais bien y comprendre ?"
Rien sembla aussi pensif qu'un marcheur du vide était capable de l'exprimer.
"Pas grand chose, mais je vous comprends vous."
"Oh, tu me comprends maintenant ?" railla la savante.
"Je suis un marcheur du vide intelligent, je parle, je réfléchis, je raisonne, et j'ai un sens de l'humour incroyable. Vous avez une idée de combien de pairs j'ai ? Si vous croyez être entourée d'idiots qui ne comprennent rien, vous devriez essayer ma place !"

Aislin demeura muette, elle n'avait jamais visualisé les choses ainsi. Au fond, qui était ce Rien ? Comment pouvait-il être aussi différent de tous les autres marcheurs du Vide ?
"En effet, cela nous fait quelque chose en commun..."
"Je n'entends pas grand chose à ces histoires d'amour fraternel, mais votre travail n'avance plus en tout cas. Pourtant ce n'est pas la première fois que votre soeur disparait ?"

L'arcaniste se redressa lentement, tâtonnant à la recherche d'une bouteille de ce vin que Nwalca affectionnait tant, puis s'en servit un verre.
"A l'époque, ces sentiments étaient bien trop confus et incontrôlables, je les avais tous réprimés avec force. Ce n'était pas bien difficile, j'avais un profond déficit émotionnel, à moins que ces émotions ne se soient juste exprimées d'une manière que personne ne comprenait. J'étais... satisfaite de la présence de ma soeur, et insatisfaite du contraire. La présence de ma famille me manqua, je pense que j'en ai souffert, mais je ne pleurais pas, je ne déprimais pas, cela ne semblait pas rationnel. Maintenant, les choses ont changé... et là où tout un chacun a grandit en apprenant à maîtriser ces afflux, moi je ne suis pas équipée pour y faire face..."


***


De retour au Ronae, c'était une toute autre arcaniste qui était penchée sur sa dernière esquisse. La navigatrice était insatisfaite, ce n'était toujours pas cela ! Si un glyphe devait être tracé sur les toiles, il devait être parfait, ce n'était toujours pas le bon... Elle laissa de côté ce travail fastidieux pour prendre l'air.

Quotidiennement, Caiomhe vérifiait la météo en vue de possibles nouveaux voyages. C'était le plus difficile pour elle. Elle maîtrisait désormais les cartes et les courants, elle pouvait situer le navire de jour comme de nuit sans trop de difficulté... mais sentir venir les vents, la pluie ou l'orage, ce n'était toujours pas cela. Elle commençait à se demander s'il n'était pas nécessaire d'avoir grandit en mer ou sur la cote pour développer cette intuition. Néanmoins, elle en comptait pas abandonner.

Alors qu'elle prenait des notes sur l'état du ciel, son esprit vagabonda vers cette nouvelle histoire de fantôme. Le navire commençait à en avoir beaucoup. Chacune s'était vérifiée. Après tout, n'avait-elle pas elle-même hanté le navire à une époque ? Peut-être Noriana était-elle réellement non loin d'ici, en vie ?

Alors qu'elle approchait du bastingage, Caiomhe aperçu Tzanga qui nageait. Il allait mieux et cela la fit sourire. Il n'y a pas si longtemps, elle n'aurait pas osé croire à une quelconque chance de retrouver Noriana. Maintenant, le navire avait été reconstruit, Leylee avait été sauvée, Addaa et Tzanga retrouvés contre toute attente... alors pourquoi pas elle ?

Devant les espoirs manifestés par ses mateys, Caiomhe se sentait obligée de faire preuve de retenue. Les chances restaient incertaines, les dangers nombreux, et elle ne savait pas à quel point elle encaisserait des attentes trop grandes si elles devaient être déçus. Il y avait déjà bien assez d'enthousiasme à bord, en cas d'échec, le Ronae aurait besoin de personnes ayant gardé de la distance...

Et pourtant, qu'elle espérait la revoir !


[J’essaierai d'être là ce soir mais je peux pas faire de promesses désolé :s Et très beau dessin Addaa !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premières pluies ... (A faire vivre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premières pluies ... (A faire vivre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [sims 3] Existe-t-il un mods pour faire vivre les ado seul ? (résolu)
» [Arlequin - Récit - A faire vivre] Détresse
» [A faire vivre] Carnet de dessins d'Yvengel Wercer
» [A faire vivre] L'effondrement
» [A faire vivre] Album à Gnomo-Photos : Le Vieux Forgefer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE RONAE :: Carnets de bord-
Sauter vers: